Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

Calendrier des examens 2019

Organisation de la fin d'année scolaire et inscriptions


Les demandes de remises d'ordre pour jeûne religieux sont à adresser à l'intendance avant le 30 mai 2019

 

À l’occasion des 30 ans du lycée du Haut-Barr de Saverne, une après-midi spéciale années 1980 était organisée mardi. Au programme : karaoké, flash mob, quiz... Et pour se plonger un peu plus dans l’ambiance, professeurs, personnels et élèves ont revêtu jambières, bandeaux,collants et T-shirts fluos. (Texte parution des DNA)
 
« Il est de tradition au lycée du Haut-Barr de fêter Mardi gras », indique le proviseur, Roland Buttner. Sauf que cette année un dress code années 80 a été retenu pour fêter les 30 ans du lycée. Effectivement, mardi après-midi, il était difficile de passer dans les couloirs sans être interpellé par les tenues fluorescentes portées par les élèves, professeurs et autres personnels de l’établissement scolaire savernois. Pour confectionner leur tenue vestimentaire, Inès, Julie, Lucile, Sophie, ou encore Sarah, toutes en terminale scientifique, n’ont pas hésité à piocher dans les vêtements de leurs mamans. « On a fait avec les moyens du bord », confient-elles. « Moi je suis allée farfouiller dans des cartons entreposés dans la cave », reconnaît Lucile. Toutes reconnaissent : « C’est pas parce qu’on est né dans les années 2000 que l’on ne connaît pas les années 80 ». Elles ont donc troqué leur jeans contre des collants, des jambières voire un petit haut brillant.
 
 
« C’est pas parce qu’on est né dans les années 2000 que l’on ne connaît pas les années 80 »
« Pour célébrer cet anniversaire, l’après-midi a été banalisée. Et différentes activités remplacent les cours habituels », fait savoir le proviseur. Pour le plus grand plaisir des élèves, comme Romain, en terminale : « C’est franchement bien : on peut se déguiser, participer à différentes animations avec d’autres élèves. Et en plus, on n’a pas cours ». Si certains élèves ont entonné de bon cœur des chansons cultes des années 80 : Nuit de folie , Voyage , Voyage ou encore l’Aziza , lors d’un karaoké, organisé à la vie scolaire, d’autres ont pris part à un flash mob chorégraphié par Edwige Lanères, professeur de français. Dans la salle 206, un quiz années 80 a laissé quelques lycéens perplexes. « C’est qui Elsa ? », s’interroge Julien, après avoir lu la question « Avec qui Elsa partage un roman d’amitié ? ». Au petit réfectoire, un autre questionnaire attend les élèves. Plus de cinquante professeurs, agents ainsi que le proviseur et proviseur adjoint ont fourni une photo d’eux il y a trente ans. Aux lycéens de retrouver qui est qui. « C’est vraiment trop marrant », lâchent les élèves à l’issue de la projection des clichés.
 
 
 
 
 
 
 
À l’extérieur, un tournoi de football ainsi qu’une course solidaire de 30 km en relais au profit de l’Unicef a rassemblé une centaine d’élèves et des professeurs malgré la pluie.
« La célébration des 30 ans du lycée va se poursuivre », assure Roland Buttner. Annonçant le retour d’anciens élèves lors des portes ouvertes de ce samedi (lire ci-dessus) , mais aussi en juillet. « Durant une journée, nous allons rassembler tous les anciens élèves depuis 1988. » Rappelons que le lycée du Haut-Barr a ouvert ses portes en septembre 1988. « À cette période, les cours étaient tapés à la machine à écrire. Les premiers ordinateurs ont été installés en 1990. En 1988, on comptait seulement une classe de seconde. Il n’y avait pas de gymnase, c’est l’atelier plasturgie, vide alors, qui faisait office de salle de sport », racontent Pascal Guiot et Daniel Haessig, professeurs, lors d’un entretien accordé à des élèves. Une autre époque !