Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

 
Louise Weiss a connu un très grand, mais impossible amour pour Milan Rastislav Stefanik, l’un des pères fondateurs de la Tchécoslovaquie. Ces deux grandes figures européennes engagées pour la promotion de la paix ont fait le choix difficile de sacrifier leur amour à leur idéal. Amélie Ulrich (TES) a interprété Louise Weiss, et Philippe Schaeffer (TES) M.R. Stefanik, dans la saynète où il lui offre une rose blanche en guise d’adieu. Cette rose blanche est un symbole de paix.
 
Dans le cadre des animations autour de « la journée de la femme », proposées conjointement par Mme Stefaniuk, adjointe en charge des affaires scolaires, et Mme Leyendecker, référente familles du centre socio-culturel, 15 élèves de TES et de TS1 du Lycée du Haut-Barr ont pu offrir à un public d'une vingtaine de personnes une représentation de la pièce de théâtre intitulée « Louise Weiss, une femme libre de son destin », écrite par Mme Le Van, leur professeure de philosophie, et mise en scène par Mme Guillaume-Rivelaygue, actrice. Ainsi, jeudi 7 mars de 9h à 10h, dans la section Louise Weiss du Musée, les élèves ont joué une grande scène où Louise Weiss reçoit, en 1946, des invités prestigieux et s'interroge avec eux sur les moyens de créer une vraie égalité entre femmes et hommes. Il s'ensuit quatre saynètes relatant comment cette grande dame a dû s'affranchir des préjugés sexistes pour affirmer, à coups de révoltes et de ruptures, sa liberté. 

A l'initiative de Claire Le Van, enseignante de philosophie, deux débats contre le sexisme ont été organisés pour les TES et les TS1, les mardi 05/02 et jeudi 07/02/2019, grâce à la présence d'intervenantes de deux associations engagées dans la protection des droits des femmes : Élise Gartner de SOS Femmes Solidarités, et Cécile Jacques avec Laura Knittel du CIDFF du Bas-Rhin. 

Le service de la recherche du Parlement Européen a créé un réseau pour étudier les « Figures Fondatrices de la Construction Européenne », regroupant les Fondations et Musées dédiés aux grandes personnalités qui ont fait l'Europe, au nombre desquelles comptent : Monnet, Churchill, Brandt, Adenauer, Havel, Spinelli..., et bien évidemment, Louise Weiss. 

 

 
Élèves et professeur.e.s, engagé.e.s pour la promotion des droits fondamentaux.Le lycée défend et promeut les valeurs humanistes 
 
 Le lycée défend et promeut les valeurs humanistes portées par L’UNESCO.

 

Rassemblés dans le Hall d’entrée du Lycée du Haut-Barr, environ 80 élèves ont pu, soit écouter, soit lire les 30 articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH), 

Mais où se sont donc envolées nos colombes ? Avez-vous remarqué que les symboles de paix qui étaient affichés dans le hall d'entrée du Lycée, mais aussi dans d'autres espaces de l'établissement, ont disparu ? Comment expliquer cette mystérieuse disparition ?